Tradition sucrée : 6 cabanes à sucre de Lanaudière à découvrir

11 mars 2018

J'ai de la misère à choisir ma saison préférée, parce qu'elles ont chacune un petit quelque chose pour me réchauffer le cœur. Les longues journées d'été, les couleurs de l'automne, les randonnées hivernales… et le redoux printanier qui nous permet de déguster les produits d'érable de Lanaudière. Le temps des sucres annonce la relâche scolaire, les derniers flocons et l'arrivée des bourgeons.

J’ai une relation particulière avec les cabanes à sucre. Je dirais même que ça éveille une certaine nostalgie en moi! Tout au long de mes études, j’ai passé des heures (de fous!) à travailler dans une érablière. La bonne humeur contagieuse des familles venues déguster de la tire d’érable, l’odeur des petites saucisses dans le sirop, la tarte au sucre… autant de bonnes raisons d’aimer le temps des sucres! Disons que la gourmande en moi ne s’est jamais tannée des crêpes, de la tire et des bonbons sucrés. Entre vous et moi, qui peut être de mauvaise humeur quand vient le temps d’aller faire un tour de calèche, de manger de la soupe aux pois ou de boire de l’eau d’érable directement à même la chaudière? 

J’ai répertorié pour vous six cabanes à sucre qui proposent chacune des expériences uniques dans la région. De la cabane gastronomique à la cabane familiale par excellence.

Sucrerie du Domaine

Cette cabane à sucre offre un menu traditionnel réinventé. Construite depuis seulement quatre ans, la Sucrerie du Domaine offre un menu gourmand plein de saveurs pour les gourmets. La formule « Apportez votre vin » est très appréciée des clients. Sur place, une boutique gourmande permet de déguster des produits maison, une sélection de charcuteries et des repas prêts-à-manger à apporter.

Cabane à sucre Constantin Grégoire

« La plus petite des grosses cabanes » vous attend jusqu’à la fin du mois d’avril pour vous régaler avec son menu traditionnel et local. Carrousel de poneys, fermette originale, module de jeux extérieurs pour les enfants et maquillages sont au rendez-vous. Les samedis soirs, un chansonnier est présent pour vous mettre faire bouger au son de musique traditionnelle.

Cabane à sucre des Sportifs 

Qui n’a jamais entendu parler des glissades de la Cabane à sucre des Sportifs, située à Saint-Esprit? Depuis 60 ans déjà, la Cabane à sucre des Sportifs accueille 24 000 enfants annuellement. Les glissades, jeux géants, tire sur neige, visite de la bouillerie et visite de la ferme plairont à coup sûr aux petits et grands. C’est LA cabane familiale par excellence!

Cabane Osias

La Cabane Osias est réputée pour son charme authentique, sa musique folklorique et son repas typiquement traditionnel. Située à Saint-Alexis, cette cabane à sucre vous transporte dans le Québec d’autrefois.

Érablière l’Akabane

L’Akabane est réputée pour sa salle de réception unique. La grande nouveauté cette année : une salle privée pour les groupes de 50 à 80 personnes. Un DJ est sur place au plus grand plaisir des amateurs de la danse! Mini ferme, balade en calèche et modules de jeux extérieurs plairont également aux enfants.

Sucrerie du Rang Double

« Prendre le temps de prendre le temps », voilà la devise de cette sucrerie chaleureuse. La Sucrerie du Rang Double offre une salle de réception de 80 places avec deux services par jour. Les familles venues se régaler sont accueillies sur place avec un réduit d’érable chaud et des amuse-gueules à l’érable. Un menu végétarien, sans gluten ou sans lactose est disponible sur demande. Profitez de votre visite pour faire une balade en carriole avec les vedettes de la place, Tom et Jack.

Ailleurs qu’à la cabane

En avril, d’autres endroits proposent des menus d’érable. On pense, par exemple, au brunch de Pâques de la Boustifaille à Saint-Esprit ou, encore, au menu « Érable sauvage » servi aux Jardins Sauvages. La ville de Lavaltrie également offre à ses citoyens un repas 100 % érable pour Pâques au Café culturel la Chasse-Galerie.

Prochain article

La Boustifaille : la cuisine chic-traditionnelle

05 mars 2018

Par : Yanick Barrette

Localisé à environ une demi-heure de Montréal, le restaurant La Boustifaille regorge d’anecdotes, de récits les uns les plus palpitants que les autres…

En continuant à naviguer sur notre site Web, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer des services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.