Un séjour en famille dans les nouvelles cabanes chez Chalets Lanaudière

Durant le long congé des Fêtes, toute la petite famille et moi avons eu la chance d’expérimenter une des quatre nouvelles Cabanes d’ici des Chalets Lanaudière, à Rawdon. L’expérience était d’autant plus trippante du fait qu’il annonçait une méga-tempête de neige lors de notre séjour… gage d’une farniente assurée près du poêle à bois, mélangé à de jolies joues rosies dues aux milles et une expéditions que l'on se promettait.


Pour ceux qui me connaissent bien, l’expérience s’avérait une aventure en soi du fait que les mini-cabanes, super accueillantes et « full-equipped » soient-elles, ne contiennent pas de toilette! Qu’à cela ne tienne, avec le cœur léger et le bedon bien plein, nous avons commencé notre périple un lundi soir où beaucoup d’accumulations de neige au sol se faisaient déjà sentir…

Arrivés sur le site, nous avons récupéré clés, instructions et nous sommes allés nous stationner près du hangar, situé à deux pas du pavillon d’accueil, où nous attendaient un traîneau et une brouette; attirail nécessaire pour nous aider à transporter plus aisément nos (trop!) nombreux bagages jusqu’à notre cabane.


Un pont surplombant une petite chute, un hangar à bois et une pente plus tard, notre cabane toute éclairée se profilait dans la noirceur de la nuit, nous invitant à entrer nous chauffer et à profiter du moment présent. Une fois les bagages défaits et installés confortablement dans cette cabane en bois de luxe, un verre de blanc à la main pour les adultes, mon garçon me demande s’il peut écouter un film (!). Quelle ne fut pas sa surprise et du même coup sa déception de constater qu’il n’y avait ni télévision, ni ordinateur et pratiquement aucun réseau pour regarder des vidéos sur le cellulaire… en trois mots : la grosse paix! Et d’ailleurs, nous n’avons pas eu à attendre très longtemps avant que mes deux p’tits loups partent à la conquête de recoins cachés de cette nouvelle « demeure » pour ainsi s’amuser à inventer un monde imaginaire. Une chose de réglée!

La plus grosse « peur » de ce séjour portait sur l’inexistence de toilette à même notre dortoir. Je me suis donc empressée, par curiosité et nécessité, d’aller voir ces fameuses toilettes chimiques. À seulement deux minutes de marche de notre cabane se présente un petit « shack » contenant deux toilettes. L’emplacement est bien éclairé, très propre, chauffé et ouvert en tout temps. Le fonctionnement est très simple et bien fait. Pour les plus réticents à cette commodité « incommode », il est possible d’utiliser les toilettes et douches également ouvertes en tout temps, situées au pavillon d’accueil, qui sont pratiquement à égales distances (à quelques minutes près), dans la direction opposée. Alors maintenant que c'est dit; plus d’excuses! Même les plus récalcitrants peuvent y trouver leur compte. ;-)



Après une bonne nuit de sommeil (mon conjoint et moi dans le lit des maîtres et mes deux enfants sur le futon-lit), nous nous sommes éveillés ô combien émerveillés devant la chute de millions de gros flocons duveteux. Voilà que la seule idée en tête était maintenant de déjeuner au plus vite afin d’aller se perdre dans ce magnifique terrain de jeux hivernal. Pour ma plus jeune, l’importante accumulation de neige au sol, due à la tempête qui battait son plein, l’empêchait de se mouvoir aussi facilement que son frère, plus âgé… nous n’avons donc pas pu nous rendre au fameux site de glissades sur tube qui nous faisait tant envie. Qu’à cela ne tienne, ce n’était que partie remise! Moi et mon garçon sommes restés à nous balancer un peu au parc, alors que ma plus jeune capitulait afin d’aller se blottir contre son père devant un bon feu.




Il faut dire qu’un séjour de deux nuitées passe aussi très vite et que nous étions attendus dès 14 hrs, cet après-midi-là, pour aller faire du traîneau à chiens, par l’entremise d’une collaboration entre les Chalets Lanaudière et Kinadapt. Et comme la tempête ne s’essoufflait pas le moins du monde, nous voulions partir un peu plus tôt afin de prendre notre temps sur les routes enneigées. Par chance que nous sommes partis plus tôt car, effectivement, la traversée fut une péripétie en soi, vu l’état de certaines routes peu fréquentées par la déneigeuse. Mais notre verve n’en fut pas moins atténuée et lorsque nous avons enfin vu l’enseigne de l’entreprise, nous savions que nous ne repartions pas de là avant d’avoir goûté à cette fantastique aventure qu’est le traîneau à chiens. Et quelle aventure! Nous avons été pris en charge dès le début, à notre arrivée, par une équipe de pros, des gens passionnés, sans oublier les chiens très énergiques qui en redemandaient! Les enfants ont adoré, tout autant que nous! Nous avons visité des sentiers tantôt en plein champs, tantôt parmi une forêt de conifères. Entraînés par huit chiens, avec chacun leur propre personnalité, qui travaillent en équipe sous les directives efficaces du musher, c’est beau à voir! Cette neige tant attendue et très abondante apportait une dynamique endiablée, mais malgré tout très douce, pour la durée de notre circuit. Tant en fait que le temps a filé à un point tel que nous étions étonnés que ce soit déjà terminé. Nous savions d’ores et déjà que nous tenterons de nouveau l’expérience dans quelques années!



Mine de rien, nous sommes revenus dans la chaleur de notre cabane à temps pour commencer notre souper de roi. À l’intérieur, tout s’y retrouve; du poêlon à l’ouvre-bouteille, de la cafetière à la râpe à fromage! Alors nul besoin de vous dire que notre souper, cuisiné dans le calme des relents d’un après-midi passé au grand air et la bonne humeur d’être là, en famille, était digne d’un grand restaurant (j’en mets à peine!). Après avoir bien mangé, bien bu, s’être bagarré un peu pour dépenser le peu d’énergie qui nous restait, nous nous sommes mis au lit sans nous faire prier!

Nous avons passé notre dernier avant-midi à flâner longtemps au lit, à rigoler de tout et de rien et à tranquillement rapatrier tous les éléments qui avaient fait le voyage avec nous, pour le grand départ. Nous nous sommes habillés chaudement et avons pris une dernière photo mentale de « notre cabane » avant de lui dire un aurevoir, satisfaits en tout points de notre aventure passée aux Chalets Lanaudière.




--------------

Autres activités sur le site : En plus des deux glissades sur tube, vous trouverez une patinoire, de l’équipement fourni pour jouer au ballon balai, 20 km de pistes de ski de fond tracés et balisés, des sentiers pour la raquette et une trentaine de « caches » dissimulées dans la forêt pour le géocaching. Plaisirs garantis!


Forfaits personnalisés disponibles avec une location : Deux accès à La Source Bains Nordiques, un forfait familial pour du traîneau à chiens ou la chance de conduire votre propre traîneau à chiens pour deux personnes. Tous les détails ici (onglet Forfaits).


Chalets Lanaudière
8082 chemin Morgan
Rawdon (Québec) J0K 1S0
info@chaletslanaudiere.ca

Kinadapt
1800, chemin Laurin
Rawdon (Québec) J0K 1S0

Prochain article

Les lutins malins s’invitent chez Louis-Cyr

Par Katherine Rousseau

Du 27 novembre 2015 au 3 janvier 2016, la Maison Louis-Cyr vous propose l’exposition de Noël La vraie histoire des lutins malins. Une fois la préparation des cadeaux terminée, des centaines de lutins, heureux d’avoir terminé leur travail, quittent...