Pour une superbe pêche d’automne au cœur de Saint-Zénon

Notre belle région de Lanaudière regorge de belles pourvoiries qui méritent d’être visitées. Cette fois-ci, je vous emmène à la Pourvoirie Trudeau au cœur de Saint-Zénon.

Vendredi 18h 

Nous, les fous de la pêche, sommes de drôles de moineaux quand vient l’appel du lac. Après moins d’une heure de route, nous arrivons à notre chalet avec le VUS bien rempli que nous déchargeons avec empressement. Vite, on vide la glacière pour remplir le frigo, on lance les sacs de vêtements sur les lits et on s’empresse d’enfiler nos vestes et monter nos lignes pour profiter des dernières minutes d’ensoleillement. Nous avions un peu oublié que nous étions en septembre et que le soleil se couche maintenant autour de 19 h. Qu’à cela ne tienne, on descend au quai les bras chargés, on branche les moteurs et hop! nous sommes sur le lac.

En quelques minutes, on retrouve ce sentiment de plénitude et de calme procuré par la beauté de ce paysage qui nous fait oublier tout le stress et les préoccupations quotidiennes. Ce paysage qui commence à déployer ses atouts colorés se marie si bien avec le cri du huard qui passe au-dessus de notre chaloupe. Ça fait à peine 10 minutes que nos lignes sont à l’eau que déjà une énorme touche vient nous tirer de cet état de contemplation. Cette magnifique truite arc-en-ciel sera la première de nos nombreuses prises du week-end.

Le soleil se couche et nous tentons de repousser un peu plus loin la limite de notre seuil de tolérance à la pénombre qui nous dictera quand entrer au chalet. Cette belle récolte d’à peine une heure se veut extrêmement prometteuse pour la journée de demain.

Notre chalet est le Jobin 5. Tout comme la majorité des chalets disponibles à la pourvoirie Trudeau, il est très spacieux (11 places à coucher), 1 salle de bain et une salle d’eau. La cuisine complète (incluant four micro-ondes) est chaleureuse et bien équipée. Mais ce qui plaît sur-le-champs, c’est incontestablement la grande fenestration qui nous permet d’admirer toute la splendeur du lac Jobin. Nous allons tous nous coucher avec une dose d’anticipation de notre journée de pêche complète de demain.

Samedi 5h45

Le son du cadran nous tire d’un sommeil trop court, mais personne ne rechigne. Je vis cette fin de semaine avec mes deux filles (qui pêchent depuis qu’elles ont 4 ans), ma femme ainsi que mon gendre pour qui c’est sa première expérience de pêche. L’heure de levée de 5 h 45 choisie par tout notre groupe a encore une fois été biaisé par une ambition trop intense. Nous avions encore oublié qu’à l’automne le soleil se lève plus tard. C’est donc dans une noirceur totale que nous prenons notre léger goûter ainsi que le premier café matinal salutaire. Une demi-heure plus tard, notre groupe se sépare en deux chaloupes qui part à la conquête de ce lac aux allures d’un miroir enrobé d’une coussin brumeux magique.

Les conditions sont parfaites. Nos lignes à ne tardent pas à réagir aux nombreux cercles formés dans l’eau par tous ces poissons venus chercher ces insectes de surface. Le lac Jobin nous offre ses plus beaux atouts : un paysage coloré, un calme incroyable et des touches nombreuses. Plusieurs truites finissent sur notre chaîne à poissons. Nous rentrons au camp vers 9 h, question d’aller déjeuner et nous raconter nos anecdotes de pêche respectives.

La journée se poursuivra avec des épisodes de pêches, entrecoupés d’une pause sieste bien méritée. Tous peuvent gérer leur temps et leur désir de pêcher comme bon leur semble. C’est ce qui est agréable dans ce type de séjour en chalet dans une pourvoirie.

Nous terminons par une pêche du soir magnifique et productive. Nous entrons tous à la noirceur, satisfaits de notre pêche et heureux de déguster une bonne fondue réconfortante. Les yeux se fermeront tôt ce soir. À la fois excités pour la pêche du lendemain matin qu’épuisés de cette journée parfaite.

DIMANCHE 6h15

C’est notre dernière demi-journée de pêche car nous devons quitter pour 13 h. Même routine matinale, mais surtout mêmes conditions parfaites de pêche : un lac immobile, un vent inexistant et une colonne de brume mystique. Les derniers lancers de canne sont explosifs et décidés. Ce sont en ces dernières heures de pêche que nous réussissons nos plus grosses prises. Nous commençons à mieux connaître ce lac Jobin. Eric réussit la plus belle prise de la fin de semaine : une belle truite arc-en-ciel de 2 ½ lb.  C’est sur cette note positive que nous quittons à regret cette belle nature accueillante.

La pourvoirie Trudeau en quelques mots…

La pourvoirie Trudeau, c’est 36 chalets (de 2 à 15 personnes) répartis sur un territoire de 52 km2 comprenant 27 lacs . De nombreuse frayères naturelles peuvent être observées facilement. La moitié de ces chalets fonctionne au propane/solaire et l’autre moitié à l’électricité. Ce qui en fait une pourvoirie qui répond à la grande diversité de la clientèle de pêche. On y pêche à l’année. La pêche blanche est très populaire à cette pourvoirie.

Pourquoi ne pas vous laisser tenter?

 

Pourvoirie Trudeau

4551, chemin Brassard (route 131 N)
Saint-Zénon, QC
J0K 3N0
www.pourvoirietrudeau.com
1 800 293-5432
450 884-5432

Prochain article

Détente exquise à La Source, Bains nordiques

Par Anabelle Fréchette

J’ai fait la découverte dernièrement du plus beau spa au Québec! Oui, oui, rien de moins, je vous l’assure! Il se trouve dans la région de Lanaudière et je suis certaine de vous en convaincre facilement dans les prochaines lignes.