Meilleurs endroits pour observer les oiseaux dans Lanaudière

29 mars 2022

Au Québec, l’observation de la faune attire des adeptes de partout et Lanaudière est particulièrement propice à cette activité. Dans ce domaine, les ornithologues amateurs sont de plus en plus nombreux.

L'arrivée du printemps est synonyme de renouveau! Les lacs dégèlent, la neige fond, les températures clémentes font leur apparition. C'est aussi le retour des oiseaux qui reviennent de leur long périple pour passer la saison estivale au Québec. Quoi de mieux que de partir seul, en couple ou en famille pour randonner près de l’eau à la recherche de spécimens ailés par une journée ensoleillée? Je vous propose donc six endroits dans Lanaudière où exercer votre œil de lynx ou simplement profiter de l'arrivée des beaux jours.

Parc de l’Île-Lebel à Repentigny

Situé à Repentigny, au bord du fleuve, le parc de l’Île-Lebel accueille jusqu’à 37 espèces ailées chaque année. Nul besoin d’aller bien loin pour en apercevoir dans cette oasis de verdure de 15 hectares, leurs chants résonnent partout. Bruants, jaseurs, cardinaux s’y retrouvent en masse. Et si la chance vous sourit, peut-être verrez-vous la marouette de Caroline, rare spécimen des marais de l’endroit.

 

Parc écologique de L’Assomption

Au cœur de L’Assomption se trouvent trois étangs autour desquels fut développé un réseau de sentiers pour former le parc écologique de L’Assomption. Pendant toute l’année, le parc attire des dizaines de spécimens ornithologiques qui se regroupent autour de ces milieux humides ou dans la forêt qui les borde. Côté forêt, des oiseaux de proie s’y cachent. Côté étang, plusieurs échassiers y sont de passage. À quel milieu naturel ira votre préférence?

 

 

Sentier des étangs de Saint-Donat

C’est ma plus belle découverte des dernières semaines, le magnifique sentier des étangs à Saint-Donat qui, comme son nom l’indique, fait tout le tour des trois étangs de la rue Desrochers. Long de 2,4 km, vous pourrez y admirer la flore lanaudoise de très près en plus d’observer 115 sortes d’oiseaux répertoriées, souvent migrateurs, prendre leur envol au-dessus de l’eau. Et le décor des lieux sera véritablement propice à faire aimer l’ornithologie aux plus récalcitrants!

Sentiers de la SCIRBI à Berthierville

Le site des sentiers de la Société de conservation, d’interprétation et de recherche de Berthier et ses îles à Berthierville est un véritable paradis pour les ornithologues amateurs (ou les simples amoureux de la nature), reconnu au-delà des frontières de la région. Implanté au cœur de la Réserve de biosphère du lac Saint-Pierre, ce parc rassemble près de 222 représentants à plumes qui volent, nagent ou piaillent le long des 9,7 km de sentiers. Ici, hérons, canards ou aigrettes prennent la pose pour votre plus grand plaisir.

Parc des Îles-Vessot

Les îles Vessot sont situées sur le territoire de la ville de Joliette. Le printemps est d'ailleurs un excellent moment pour prendre d'assaut les sentiers de l'Île Vessot pour y observer le Grand Harle et le Martin-Pêcheur d'Amérique. On rejoint l'île à partir du développement Les Berges de l'Île Vessot situé à la limite de la rue Saint-Pierre qui devient le chemin du Vieux-Moulin dans Saint-Paul. On y accède également par le rang Base-de-Roc où un stationnement y accueille les visiteurs et où une toilette est accessible pendant l'été.

pont île vessot© Mélanie Émond

Parc du Grand-Coteau 

Joli parc urbain ayant conservé son caractère naturel, le parc du Grand-Coteau,  situé à Mascouche, est facilement accessible par l'autoroute 25 ou la route 125. C'est l'endroit idéal pour se promener en famille, pique-niquer, profiter des modules de jeux et des nombreux sentiers pour y faire l'observation des oiseaux. De nombreuses espèces, notamment des parulines, des moucherolles, sans oublier les Bernaches du Canada.

Le parc de conservation du ruisseau de Feu

Tout nouvellement situé à Terrebonne, les aménagements réalisés récemment permettent la mise en valeur du secteur du marais. On y retrouve une passerelle de bois sur pilotis, des aires de repos, des panneaux d'interprétation et une tour d'observation. On peut y observer une soixantaine d'espèces d'oiseaux, dont certaines inscrites sur la liste des espèces à statut précaire. Pour en apprendre plus, c'est par ici.

 

Planifiez vos prochaines randonnées dans la région et pensez à apporter vos jumelles pour observer les nombreuses espèces qui élisent domicile dans Lanaudière! 

Pour découvrir d'autres bonnes adresses, on vous invite à consulter le PDF du répertoire de la société d'ornithologie de Lanaudière, juste ici

 

Prochain article

Nos 10 suggestions d’hébergements pour un séjour entre amis

28 mars 2022

Par : Tourisme Lanaudière

Vous désirez profiter de la région et vous réunir entre amis pour un séjour mémorable? Nous avons une sélection d’hébergement qui saura répondre à vos exigences et vos besoins.

En continuant à naviguer sur notre site Web, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer des services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.