Manawan : Contact, culture et tourisme authentiques

12 juillet 2012

Chez les Atikamekw, le mode de vie était autrefois régi par six saisons qui déterminaient les activités et les déplacements sur le territoire. Aujourd’hui, ce peuple autochtone est un peu plus sédentaire, mais la nature demeure au cœur de leur quotidien!

 

Lors de mon séjour à Tourisme Manawan, j’ai été plongé au cœur d’une nature grandiose sur le site Matakan, aux berges de l’immense Lac Kempt.

 

Photo © Gilbert Filion

Pour se rendre sur le site authentique, une fois rendus à Manawan, les guides nous transportent en bateau à moteur dans une baie isolée de toute civilisation. Il faut prévoir 30 minutes de déplacement pour s’y rendre. On n’y rencontre que des oiseaux de proie qui surveillent nos déplacements.

 

Site Matakan à Manawan

 

Une fois sur place, la beauté des lieux vous plonge dans un état de pur bien-être. Vous ne penserez pas à prendre vos courriels ou à répondre à votre téléphone cellulaire. De toute façon, il n’y a pas d’électricité ou de réseau. Et c’est merveilleux ainsi!

 

Vous serez donc immédiatement dépaysé et plongé au cœur du style de vie du peuple autochtone. Vous vivrez de pêche, vous vous déplacerez en canot, mangerez vos prises et des repas à base de produits locaux (banique cuite sur braise, chair d’orignal cuit par Debbie, la chef Atikamekw, filet de doré fraîchement pêché, thé fait d’écorce de Sorbier, etc.).

 

Guide autochtone Manawan

 

L’ambiance sur le site est très conviviale et décontractée. Les guides Atikamekw s’occupent très bien des invités et proposent des tonnes d’activités que vous pourrez faire au gré des saisons et de vos intérêts du moment : sortie en canot ou en rabaska, pêche à la ligne, interprétation, sentiers de randonnée pédestre, baignade, observation de la faune et de la flore, observation de pêche au filet (activité réservée aux peuples autochtones), artisanat, culture autochtone ou... rien du tout. C’est vous qui déciderez!

 

Pêcheur Manawan

 

Vous dormirez en tipis sur tapis de sapinage ou en «Shaputuan», maison longue autochtone, sur lit de camp. Le site peut héberger jusqu’à 22 personnes à la fois. Vous vivrez la vie en communauté, car il n’y a aucune chambre isolée. Les tipis dégagent une agréable odeur de sapinage et de bois fumé à cause de la présence de rond de feu à l’intérieur des tipis.

 

En début de soirée, installés dans notre tipi, nous avons eu le plaisir d’avoir une prestation du groupe de musique Atikamekw, The Black Bear, récipiendaire d'un prix Juno pour le « Aboriginal album of the year » en 2016. Notre journée bien chargée s’est terminée autour d’un feu de camp à discuter avec nos guides.

 

Tipi soir Manawan

 

Au réveil, nos hôtes nous attendaient autour du feu avec le thé et la banique. Réveil tranquille et savoureux!

 

Notre séjour s’est terminé avec une discussion sur les traditions, légendes et valeurs du peuple atikamekw avec l’un des aînés de Manawan, Gilles Ottawa.

 

Un séjour mémorable au sein d’un peuple unique et authentique qui a su conserver ses valeurs et traditions. Un grand merci à nos guides qui nous ont fait vivre cette expérience unique!

 

Tourisme Manawan propose des séjours de 3 jours, 2 nuits sur le site Matakan et propose même des expériences touristiques authentiques et originales comme des forfaits mariage traditionnel amérindien sur l’Île de l’Amour!

 

Île de l'amour à Manawan

Prochain article

Quand l'oie est d'or

11 juillet 2012

La Ferme L'Oie D'Or, vous connaissez? Située sur le rang Saint-Louis à Saint-Gabriel-de-Brandon, tout juste aux frontières de Mandeville, cette ferme est une belle découverte pour la gourmande en moi. Lors d'une randonnée à moto sur les Chemins de...