L’Ange Cornu : le meilleur des deux mondes

Quand je mourrai, je choisirai
le paradis pour le climat,
et l’enfer pour la bonne compagnie
–Mark Twain


L’Ange Cornu… l’image est forte, le symbole est puissant. La juxtaposition de ces deux entités est audacieuse dans un monde où le malaise ne plaît pas à tous. Michel Tremblay, le grand écrivain québécois, avait d’ores et déjà employé cette formulation…

Crédit-Photo : Yanick Barrette

L’Ange Cornu, le portrait paradoxal du paradis et de l’enfer se côtoyant tout bonnement comme des frères jumeaux avec leurs spécificités et leurs complémentarités. Alors qu’on m’a déjà dit qu’il valait mieux régner en enfer que d’être soumis au paradis, je préfère de loin l’amalgame des deux mondes comme dans celui proposé par l’essayiste Mark Twain. Oui, le but ultime c’est clairement d’obtenir le meilleur des deux mondes, et c’est d’ailleurs ce que propose le Bistro L’Ange Cornu.

Crédit-Photo : Yanick Barrette

Au cœur de la charmante ville de L’Assomption dans Lanaudière, L’Ange Cornu est un endroit qui mérite définitivement les éloges qui lui sont adressés. Ce bistro urbain huppé marie parfaitement la gastronomie, les arts, la culture et le développement local/régional. Comment ne pas tomber en amour avec un endroit pareil?

Crédit-Photo : Yanick Barrette

Le weekend dernier, ma conjointe et moi avons répondu à l’invitation de Jonathan Lepage, l’un des copropriétaires, afin de venir vivre l’expérience d’un paradis d’enfer ; parce que L’Ange Cornu, c’est diablement bon! Dans une ambiance décontractée et un environnement intime, mêlant nature et esprit de ville, le Bistro L’Ange Cornu propose un menu éclectique qui saura plaire aux gastronomes en herbes, ainsi qu’à tous ceux qui aiment bien manger et profiter de la vie.

Crédit-Photo : Yanick Barrette

L’endroit est d’ailleurs idéal pour un repas en amoureux ou encore pour une sortie entre ami(e)s. Pour les familles, ce petit coin d’enfer paradisiaque propose également une section où les enfants pourront s’amuser à leur guise. Bref, de quoi plaire à tous les goûts, les âges et les situations… Mais revenons à la dégustation du fruit défendu...
Crédit-Photo : Yanick Barrette

Après avoir savouré un apéro tout-à-fait refraîchissant et suivi, par le fait même, les conseils de notre hôte, nous avons opté pour le plateau de Tartares. Or, que ce soit le Carpaccio d’agneau, le Tartare de saumon ou le Carpaccio de pétoncles et fraises (qui sur le moment consistait en l’inspiration du Chef), tous ces tapas furent simplement délicieux. Je dois dire que ma femme, qui n’est pas une amoureuse de la viande d’agneau, a adoré son expérience gustative avec le Carpaccio d’agneau. À commander! Pour accompagner ce plateau de Tartares, nous avons eu l’occasion de boire un excellent Riesling américain (blanc), le Boundary Breaks #239. Un vin sec avec des agrumes (une légère touche fruitée et florale), le tout très bien balancé en bouche. Un beau mariage.

Crédit-Photo : Yanick Barrette

Suivant cette mise en appétit extrêmement gouteuse et savoureuse, nous avons eu droit à un plat principal digne des grandes tablées du paradis ou de l’enfer. Nommé le plateau cornu, cette assiette à partager propose un choix incroyable d’aliments dont les côtes levées, la saucisse au fromage, les ailes de lapin, la bavette de bœuf au guacamole, le haloom flambé, le mahi-mahi sur une croquette de risotto, le tout servi avec des patates douces et des légumes grillés. Mama Mia! Que dire de plus? C’était divinement succulent!  

Crédit-Photo : Yanick Barrette

Cela dit, pour accompagner ce somptueux plat principal, nous avons dégusté l’excellent vin rouge « A cellar full of noise », un Tempranillo californien de toute beauté, qui coulait parfaitement en bouche. Sans contredit, un mariage très pertinent avec les différentes propositions culinaires du plateau cornu. Une autre belle suggestion de Jonathan.

Crédit-Photo : Yanick Barrette

Enfin, nous avons conclu notre soirée sur la superbe terrasse arrière avec deux « shows » d’humour avec Simon Gouache et Louis T. Un moment à rigoler fort et parfois très fort… car L’Ange Cornu, en collaboration avec le Théâtre Hector Charland, présente une série de spectacles de tous genres, et ce pendant toute la saison estivale. Je pense entre autres à Lisa Leblanc, Dumas, Daniel Boucher, Paul Piché et beaucoup d’autres. Vous n’avez qu’à consulter le site Internet pour plus de détails. Vraiment, pour vivre une soirée mémorable, c’est un endroit idéal!

Crédit-Photo : Yanick Barrette

Sinon, outre ce que nous avons eu le privilège de goûter, le Bistro L’Ange Cornu propose un menu très diversifié et pour tous les goûts. La carte des vins est excellente, tout comme celle des cocktails et spiritueux. Le café est très bon, notamment les espressos.

Crédit-Photo : Yanick Barrette

En ce qui a trait à l’accueil, je dois dire que le service est impeccable. La courtoisie et la convivialité des employés sont certainement ce qui rend l’expérience aussi mémorable. En d’autres termes, tout est parfait, mais avec une dose de chaleur bien sentie… un peu comme si nous étions à cheval entre le paradis et l’enfer ; parce que L’Ange Cornu, c’est définitivement le meilleur des deux mondes…


________________________________________________
Bistro L’Ange Cornu
265, boul. L’Ange Gardien
L’Assomption, Québec



Courriel : info@angecornu.com

Téléphone : (450) 589-7701

Prochain article

Canot-camping en solo au parc régional du Lac Taureau

Par Justine Laurier

Plage de la Baie du MilieuCeux qui me connaissent bien ne seront pas surpris : j’étais vraiment dernière minute pour planifier mon séjour de canot-camping au parc régional du Lac Taureau. Sans trop savoir si je trouverais quelqu’un pour...