Une autre belle façon de jouer dehors dans Lanaudière…

Il y a plusieurs manières de briser la routine et profiter de l’hiver; notre préférée, à ma conjointe et moi, c’est d’explorer Lanaudière en motoneige.


À notre porte réside un réseau de sentiers bien organisés qui nous permet de redécouvrir toute la région et même au-delà. La réputation de la beauté des sentiers d’ici dépasse nos frontières et plusieurs viennent d’aussi loin que l’Europe pour pouvoir en profiter.

Alors que les paysages enfilent leurs habits blancs d’hiver, la motoneige nous permet de nous y glisser et d’en admirer la beauté.

    


La région en offre pour tous les goûts, que ce soit pour sillonner les chemins forestiers du nord de la région comme ici dans la réserve faunique Mastigouche. 


Y visiter l’une des nombreuses pourvoiries, comme ici la Pourvoirie centenaire Mastigouche communément appelée le Koubec au cachet historique hors du commun. 



Ou bien admirer l’une des nombreuses magnifiques rivières, comme la tumultueuse rivière Mattawin qui déverse les eaux du réservoir Taureau vers la Mauricie… notre région regorge de joyaux à explorer.



Les montagnes aussi dévoilent leurs charmes. Un de nos endroits préférés est de monter dans le secteur de Saint-Donat avec ses boisés matures.


Et ses beaux points de vue, comme ici, juste avant d’arriver à Saint-Donat, le Lac Ouareau avec les montagnes en arrière-plan.



L’un des joyaux de ce secteur est, bien entendu, la fameuse montagne Noire, l’un des points les plus hauts en altitude dans la région. Ici, sur le sentier menant au sommet.



La vue tout en haut est splendide avec les arbres tout enveloppés de neige et de givre. 


 Mais cet endroit est aussi réputé pour ses geais gris qui y séjournent tout l’hiver.




Ces petits oiseaux sympathiques ne sont pas gênés du tout et viennent nous surprendre comme ici en se posant devant notre nez sur le bout de notre pare-brise !


Ils sont très gourmands et n’attendent qu’un petit bout de pain pour venir le manger dans nos mains.


Magnifique…


Le réseau de sentiers s’étend aussi au sud de la région nous permettant d’y accéder facilement, directement à partir de chez nous, près de Joliette. Le charme de rouler au sud est de redécouvrir des endroits connus sous un nouvel angle, voir l’envers du décor qui contient, lui aussi, son lot de joyaux.

C’est donc une très belle façon de passer du bon temps en couple ou entre amis. La location demeure le moyen le plus facile pour pouvoir goûter à ce loisir pour les premières fois et plusieurs commerces offrent en location des modèles silencieux, confortables et peu énergivores à l’image de l’évolution de l’industrie dans ce domaine ces dernières années. 

Pour ma conjointe et moi, même après plusieurs années, on ne se lasse pas de jouer dans la neige dans Lanaudière!

Par: Alain Garceau, blogueur.

Prochain article

À ne pas manquer à Montréal en Lumière 2015!

Par Jennifer Doré Dallas

Connaissez-vous l’événement de l’hiver dans la métropole, le festival Montréal en Lumière? Du 19 février au 1ermars 2015, les mélomanes, gourmands, familles et oiseaux de nuit braveront le froid pour découvrir une nouvelle facette du plein air en...