Taboo : urbain, classy et décontracté

03 mai 2018

À première vue, le titre peut sembler contradictoire; comment peut-on être « classy » et « décontracté » à la fois? Pourtant, Taboo : cuisine rebelle a réussi à réunir ces deux concepts de prime abord paradoxaux. Dans un décor lounge urbain, ce restaurant, situé sur le boulevard de l’Ange-Gardien dans la charmante municipalité de L’Assomption, met la barre haute.

Crédit-photo : Yanick Barrette

Lundi dernier, nous avions convié un couple d’amis pour venir découvrir ce fantastique resto-lounge où la cuisine urbaine est à l’honneur. Difficile de ne pas s’y plaire… 45 sortes différentes de mini-burgers qui viennent faire le bonheur de tout le monde. Que ce soit les végés, les « all meat », les funkys, les épicés, les asiatiques ou autres, les mini-burgers sont sans contredit l’attraction culinaire numéro un du Taboo : cuisine rebelle. Voici d’ailleurs quelques coups de cœur lors de notre dégustation : Kong Lao (thon rouge, sésame, suprêmes d’orange et sauce asiatique), La Bêtise (beignes délice d’Antan, bacon, foie gras, demi-glace porto), Far West (bison, ribs effilochés, chips de parmesan, sauce Jack Beef), et Le Pirate (filet mignon, homard, demi-glace porto).

Crédit-photo : Yanick Barrette

Mais, ce n’est pas tout, car le Taboo ce n’est pas simplement et uniquement des mini-burgers, c’est aussi près d’une vingtaine de variétés de poutines, des salades repas, des frites maisons avec des sauces fantastiques, ainsi que 180 combinaisons possibles de tartares à partir de 6 sortes de protéines : bœuf, saumon, thon, mais aussi bison, canard et kangourou… Oui, oui, vous avez bien lu, du tartare de kangourou. C’est tout simplement décadent!

Crédit-photo : Yanick Barrette

Le Taboo : cuisine rebelle, c’est plus qu’un restaurant, c’est une destination gastronomique incontournable sur la Rive-Nord. Localisé à moins d’une demi-heure de Montréal, cet endroit dédié aux foodies et aux gastronomes en herbe constitue un « must! » pour quiconque souhaite bien manger, tout en faisant des découvertes inoubliables à prix raisonnable.

Crédit-photo : Yanick Barrette

Bref, ce n’est donc pas étonnant que l’endroit soit aussi fréquenté, et ce, 7 jours sur 7. La faune est éclectique, le lieu est branché, la bouffe est succulente, les hôtes sont attentionnés et connaisseurs. En somme, tout est réuni pour une expérience sensorielle complète et sans tracas, qui saura ravir les invités.

Crédit-photo : Yanick Barrette

Entre amis, en couple, en famille ou entre collègues, voilà donc un endroit « classy » et « décontracté » parfait pour une soirée des plus invitantes. Et, tant qu’à y être, pourquoi ne pas essayer un de leurs merveilleux cocktails dans des pots Mason. Bref, la gang du Taboo sait recevoir.

Somme toute, Taboo : cuisine rebelle, est définitivement une autre découverte lanaudoise qui mérite qu’on s’y attarde! 

*NDLR : Taboo : cuisine rebelle a récemment ouvert une nouvelle succursale au centre-ville de Montréal, Taboo : 2.0 sur la rue Drummond (métro Peel ou Bonaventure).

Taboo : cuisine rebelle

352, boul. de l’Ange-Gardien
L’Assomption, Lanaudière
Tél. : 450 589-0199
Courriel : info@restaurant-taboo.com
Consultez le site Web 
Suivez le Taboo sur Facebook 
Consultez le menu du restaurant  

Prochain article

Où bruncher pour la fête des Mères

27 avril 2018

Par : Justine Laurier

Le brunch demeure un classique pour fêter la Fêtes des mères. Voici donc plusieurs suggestions de restaurants où amener votre maman pour la gâter.