D’Ouest en Est, la Matawin: l'avant expédition

10 septembre 2012

Notre départ approche à grands pas. Ma copine Audrey et moi débuterons notre périple en canot de plus de 160 km sur la rivière Matawin ce vendredi, 14 septembre. Une expédition d’envergure de 10 jours. Enfin, vous dirais-je! Notre projet a débuté il y a déjà plusieurs semaines. Nous avons réalisé une préparation rigoureuse et rien n’a été négligé. Nous avons mis toutes les chances de notre côté afin de faire de ce projet un succès.

Avant d'aller plus loin, rappel du contexte du projet: Natif de la région de Lanaudière, je suis finissant au baccalauréat en Plein air et tourisme d'aventure. Dans le cadre de mon dernier cours de programme, je dois réaliser une expédition d'envergure. Mon expédition consistera à descendre la rivière Matawin, située dans les régions de Lanaudière et la Mauricie. Plus de détails en cliquant ici.

Vous trouverez donc ci-dessous les étapes importantes qu’il est bon de savoir avant d’entreprendre une expédition.

Une expédition est en soit un projet d’envergure qui nécessite une planification et une préparation très rigoureuses. Cette étape cruciale joue un rôle dans le succès ou dans l’échec de l’expédition.  

Je partage ainsi avec vous tout ce que nous avons réalisé avant notre départ pour faire en sorte que notre projet se déroule tel que nous le souhaitons.
  • Se procurer la carte du territoire visé et l’analyser pour se familiariser avec l’inconnu.
  • Prévoir  un moyen de localisations tel qu'un GPS ou une boussole.
  • Prévoir un moyen de communication tel qu'un cellulaire, un téléphone satellite ou un SPOT (Dispositif de messagerie GPS par satellite)
  • Prévoir un habillement adéquat pour l’activité pratiquée.
  • Réaliser un plan d’urgence ou l’on retrouve entre autres tous les détails du projet, des scénarios pessimistes pour tenter de prévoir le pire, etc.
  • S’assurer de la fiabilité et de la qualité de nos équipements.
  • Confectionner une trousse de réparation, de premiers soins et de survie.
  • Prévoir un menu détaillé  pour chaque journée. Dans ce cas, il faut souvent prendre en considération le poids des aliments et leur durée de conservation. Une solution qui s’offre à vous est la déshydratation de la nourriture. Ce processus aura comme impact d’alléger le poids et augmentera la durée de conservation de celle-ci.
J’espère que ces quelques repères vous aideront à bien planifier vos expéditions futures.

Bonne préparation et à bientôt!


Prochain article

Pour manger local, c'est au marché que ça se passe!

07 septembre 2012

La fin de l’été, c’est le début de l’école pour certain, la fin de la chaleur pour d’autre mais pour moi, ça signifie surtout les récoltes abondantes, les champs de ma région remplis de bons légumes! Cuisiner de bons petits plats avec des produits...

En continuant à naviguer sur notre site Web, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer des services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts.