L’endroit à découvrir au mois d’octobre : Citrouilles et sorcellerie…

Si je vous disais qu’un sorcier habite au cœur d’une forêt enchantée où pousse toute une panoplie de cucurbitacées… Que diriez-vous? Que je suis un menteur, un fou, un illuminé, un crackpot même? En toute honnêteté, vous pourriez bien m’accoler tous les adjectifs de ce monde que cela ne m’amènerait guère davantage à modifier mes dires, car c’est la vérité. Oui, un véritable sorcier, avec sa baguette magique et son chapeau, habite dans une forêt ensorcelée quelque part entre Montréal et Québec.

Crédit-photo: Yanick Barrette 

Je vous vois venir, tout à coup, avec votre question : « Mais où donc, plus précisément, habite ce sorcier? ». Ah, vous me croyez maintenant? Vivant dans une vieille bicoque en bois dans les fins fonds d’une forêt mystérieuse où la magie est omniprésente, le sorcier s’affaire à concocter des potions, à enseigner la sorcellerie et à faire pousser des citrouilles.

Crédit-photo : Yanick Barrette

Quelque part dans la municipalité de Lanoraie, au sein la merveilleuse région lanaudoise, un sorcier pratique une forme de magie ancestrale qui a pratiquement disparu de la surface de la Terre. Ce territoire envouté permet à quiconque qui s’y aventure d’obtenir, pour quelques instants, des pouvoirs surnaturels. Mais, avant de s’y aventurer et pour obtenir le privilège de rencontrer le sorcier, il faudra prouver sa bravoure, son courage et sa discipline… Il faudra, en l’occurrence, accomplir certaines tâches, toutes plus difficiles et périlleuses les unes que les autres, afin d’acquérir le titre d’apprenti sorcier…

Crédit-photo : Yanick Barrette

Ainsi, les braves enfants, avec l’aide de leurs parents, devront surmonter quelques obstacles et réussir les défis comme s’échapper du labyrinthe de maïs, découvrir la différence entre une courge et un potimarron, survivre à la dégustation des biscuits à la citrouille et bien d’autres… Une quête vers la forêt enchantée afin de rencontrer le sorcier qui se transportera à travers les champs dans une balade en tracteur.

Crédit-photo : Yanick Barrette

Alors ça vous dit d’aller à la rencontre d’un vrai sorcier?

La Brouette à légumes : citrouilles et sorcellerie, située à Lanoraie, est un endroit définitivement magique. Que ce soit l’autocueillette d’une multitude de cucurbitacées, les décorations, le maquillage pour enfants, l’atelier de décoration de citrouilles, la balade en tracteur, le labyrinthe de blé d’Inde, le parc pour enfant, la bonne bouffe, l’ambiance familiale et décontractée, les produits du terroir, l’accueil chaleureux et unique des propriétaires, ainsi que des employés ou encore la rencontre avec un véritable sorcier, La Brouette à légumes : citrouilles et sorcellerie, est sans aucun doute l’endroit qu’il faut visiter au cours du prochain mois. Alors qu’octobre est la saison de l’Halloween, le mois des morts, le retour des potages et du confort food, les bonbons, les déguisements et bien entendu les couleurs d’automne, voilà une activité qui permettra à tout le monde de passer les derniers jours d’ensoleillement dehors avant l’arrivée de la neige et de l’hiver.

Crédit-photo : Yanick Barrette

En somme, La Brouette à légumes : citrouilles et sorcellerie, est une expérience familiale complète qui saura plaire aussi bien aux tout-petits qu’aux plus grands. Pour votre périple, vous êtes conviés à apporter votre pique-nique et, pourquoi pas, un petit verre de vino pour les parents. Bref, il va sans dire que même les adultes prendront plaisir dans cet univers singulier et magique.

Crédit-photo : Yanick Barrette


 

La Brouette à légumes

Citrouilles et sorcellerie

255 Grande-Côte Est.
Lanoraie, Québec, J0K 1E0
Téléphone : (450) 916-6558 
QUAND? : Les fins de semaine (30 septembre au 29 octobre, de 10h00 à 17h00)
Suivre La Brouette à Légumes sur Facebook 

Prochain article

Les plus belles photos de l’été au lac Maskinongé

Par Julie Beauséjour

Quand on a un aussi beau lac avec une belle grande plage comme celle du lac Maskinongé, mieux vaut d’en profiter et de partager ce « trésor » avec le plus grand nombre de personnes. C’est l’idée qu’a eue la Ville de Saint-Gabriel…