À la découverte des bisons

L’été, c’est fait pour sortir jouer dehors et quoi de mieux que d’en profiter pour découvrir de nouvelles expériences? La fin de semaine dernière, j’ai découvert une activité qui sort vraiment de l’ordinaire. Avec trois amis, je suis allée visiter la Terre des Bisons située à Rawdon.

La Terre des Bisons est une entreprise familiale qui se spécialise dans l’élevage de bisons depuis 1994. En 1992, Josée Toupin et Alain Demontigny ont fait l’acquisition de la ferme et de sa maison, construite en 1892. C’est en 1994 qu’ils ont fait l’achat de leurs premiers bisons : 2 femelles gestantes et un mâle reproducteur. Ainsi, l’aventure des bisons était commencée. En 1997, les propriétaires ont décidé d’inclure la vente de viande de bisons à leur entreprise. D’ailleurs, en 2005, ils ont ouvert, sur place, une boucherie. On nous a expliqué qu’ils font boucherie seulement lorsqu’il en est nécessaire. Ils ne tuent pas s’ils n’ont pas de demande. Depuis 1999, le troupeau de bisons ne cesse de grandir avec l’ajout de nouvelles bêtes. De plus, depuis 2012, nous pouvons également croiser des wapitis sur la Terre des Bisons.

À notre arrivée, j’ai eu le souffle coupé par la beauté de l’emplacement. La jolie maison ancestrale jaune et les prés à perte de vue donnent un cachet très champêtre et enchanteur au site. Nous avons été accueillis par Shadow, un très gentil terre-neuve qui se reposait tranquillement à l’ombre des arbres. Un peu plus loin derrière la maison, l’enclos à chevaux nous a tout de suite interpelés. Nous n’avons pu nous retenir d’aller les flatter. Après avoir visité le chien, les chats et les chevaux, nous étions prêts à attaquer les bisons.

Crédit-photo : Katherine Rousseau

Crédit-photo : Katherine Rousseau

Nous avions le choix entre deux forfaits, soit une visite guidée comprenant une balade en carriole avec interprétation et une dégustation ou une randonnée individuelle de 1,2 km à travers les enclos des bisons et des wapitis suivie d’une dégustation. Comme la visite guidée se faisait à 15 h et que nous étions là à 11 h, nous avons choisi la randonnée individuelle. Le trajet commence par l’enclos des bisons. Inutile de vous dire que nous sommes restés estomaqués par la grosseur des bisons. Pouvant peser jusqu’à 1 200 kilos, ces bêtes sont assez impressionnantes. De plus, lors de notre visite, le mâle alpha nous a bien laissé savoir que c’est lui le maître. Je peux vous garantir qu’on n’a pas cherché à l’affronter!

Crédit-photo : Katherine Rousseau

Crédit-photo : Katherine Rousseau

Crédit-photo : Katherine Rousseau


Une fois les bisons passés, nous sommes arrivés à l’enclos des wapitis. C’était la première fois que je voyais un wapiti et, ça aussi, c’est assez impressionnant! D’ailleurs, savez-vous pourquoi on appelle ces animaux des wapitis? Parce qu’en langue algonquienne, wapiti signifie « fesses blanches » et, vous l’aurez deviné, ils ont le derrière blanc! Les wapitis se laissaient un peu plus approcher que les bisons mais, encore une fois, le mâle alpha nous a clairement laissé savoir qu’il est le maître. Un autre fait intéressant : saviez-vous que les wapitis mâles ont des bois et que ceux-ci tombent et repoussent chaque année?

Crédit-photo : Katherine Rousseau

Crédit-photo : Katherine Rousseau


Durant la randonnée, vous pourrez en apprendre davantage sur ces animaux. Que vous soyez avec vos enfants ou entre amis, prenez le temps de tester vos connaissances en répondant aux différentes questions que vous croiserez accrochées aux arbres. Voici un exemple de questions que vous retrouverez : combien de bisons Buffalo Bill pouvait tuer en une journée? Pour connaître la réponse, allez visiter la Terre des Bisons!

Crédit-photo : Katherine Rousseau

Crédit-photo : Katherine Rousseau


Vers la fin de notre randonnée, nous avons même fait la surprenante rencontre d’un âne. Nous avons croisé un homme qui promenait son âne; c’était assez inopiné comme rencontre. L’âne s’est laissé approcher et flatter et il était très attachant. L’homme nous racontait qu’un âne est un animal très affectueux et que, malgré ce qu’on peut dire de lui, il n’a pas la tête dure.

Crédit-photo : Katherine Rousseau

Crédit-photo : Katherine Rousseau


À notre retour, nous nous sommes arrêtés à la boutique, question de faire quelques emplettes. Geneviève, la conjointe de Jean-Philippe, qui est l’un des copropriétaires et également l’un des fils de Josée Toupin et Alain Demontigny, nous a très chaleureusement accueillis. Elle nous a fait déguster deux de leurs produits : le Tartin Nature de bison ainsi que le Tartin Nature de wapiti. Il s’agit de tartinades faites maison à base de bison ou de wapiti. Un pur délice, croyez-moi! J’en ai profité pour poser plusieurs questions à Geneviève, car je voulais en savoir davantage sur l’entreprise. Elle est tellement passionnée quand elle parle de la Terre des Bisons et elle connaît tellement son sujet, qu’on pourrait passer des heures à l’écouter. D’ailleurs, elle aime tellement ce qu’elle fait, qu’elle a décidé d’aller étudier en charcuterie. Geneviève a su conclure notre expérience d’une très belle façon.

Avec les vacances estivales enfin arrivées, je vous conseille très fortement d’aller faire un tour à la Terre des Bisons. Peu importe l’âge que vous avez, vous vous amuserez. Vous passerez une journée au grand air, en compagnie des animaux, quoi de plus relaxant? N’hésitez pas à poser des questions au personnel, il saura vous répondre et vous transmettre sa passion.

 La Terre des Bisons

6855, chemin Parkinson
Rawdon, Québec
J0K 1S0
450 834-6718
info@terredesbisons.com
www.terrebisons.com


Horaire estival : mai à septembre, tous les jours, de 10 h à 17 h.
Horaire hivernal : octobre à avril, du mercredi au dimanche, de 10 h à 17 h; les lundis et mardis, il est préférable de téléphoner avant de vous déplacer.

Visite guidée : de mai à octobre, les samedis et dimanches à 15h - sans réservation, balade, interprétation et dégustation 10 $/adulte, 6 $/enfant de 6 à 12 ans, gratuit pour les moins de 5 ans. Sentier d'interprétation : pour voir les bisons et wapitis, sentier de 1,2 km accessible tous les jours dégustation incluse 5 $/personne.

Prochain article

Auberge Aux Quatre Matins : un repos mérité

Par Yanick Barrette

Comment décrire avec justesse l’Auberge Aux Quatre Matins? Comment rendre compte de notre expérience sans rien oublier? Car, au-delà d’un endroit pour dormir et se reposer, l’Auberge Aux Quatre Matins, c’est une panoplie de services et d’activités...