Ski Mont-Garceau : un plaisir à partager


Avant le départ :


Des recherches rapides m’ont permis de connaître un peu la montagne que je m’apprête à explorer :
- le Mont-Garceau se veut une station à vocation familiale;
- la dénivellation est de 305 m, ce qui le place au deuxième rang pour les régions                    
  Laurentides et Lanaudière;
- le sommet se retrouve à une altitude de 717 m, deuxième plus haut pour les mêmes régions.


En route :


Après un départ de la ville de Terrebonne avec ma conjointe et nos deux enfants (âgés de 9 et de 12 ans), notre arrivée nous réserve quelques belles surprises. D’abord, la durée du trajet est vraiment surprenante : moins de 75 minutes. Je m’attendais à 20 ou 30 minutes supplémentaires. De plus, la route est loin d’être sans intérêt : la 125, principal axe routier pour atteindre Saint-Donat, est bordée d’arbres dont les branches chargées de neige créent un décor féerique.


Sur place, nous décidons de faire un tour de reconnaissance afin de nous imprégner de l’atmosphère des lieux. D’emblée, nous sommes agréablement surpris par l’accueil du personnel; que ce soit les préposés au stationnement, aux remonte-pentes, à la billetterie, au ménage des tables : les sourires et les bonjours spontanés et sincères sont facilement au rendez-vous.
On remarque la présence de nombreux enfants accompagnés de moniteurs de ski, témoignant du début officiel des cours cette année.


Sur la montagne :


Pour accéder au sommet, deux télésièges quadruples sont à notre disposition. Même si la vitesse de remontée est plutôt moyenne, elle est largement compensée par la durée d’attente au bas des pistes. Imaginez une fin de semaine de beau temps où le temps d’attente pour les remontées mécaniques est entre 30 secondes et deux minutes!

Arrivés au sommet, quelle vue spectaculaire! Le Mont-Garceau appartient à la catégorie de ces fabuleuses montagnes qui ont un plan d’eau comme horizon. Ici, c’est le lac Archambault, le lac Blanc et la rivière Ouareau qui s’unissent pour nous offrir un paysage unique. De surcroît, l’orientation de la montagne est sud-ouest, donc le soleil, quand il se montre le bout du nez, est constamment présent jusqu’à tard dans la journée.

La qualité de la glisse est excellente. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette situation dont l’altitude de 717 m qui est un atout appréciable à l’obtention de neige naturelle. De plus, on remarque rapidement que le travail des dameuses sur les pistes est admirable : aucun agglomérat de neige ou de glace n’est détectable. Bien sûr, la venue de nouvelle neige est un apport non négligeable (6 cm dans les dernières 24 heures lors de notre visite).

Le domaine skiable compte 33 pistes. En nous rendant sur l’une d’elles, nous avons rencontré Yvan, un sympathique patrouilleur avec 15 ans d’expérience dans plusieurs centres de ski, qui nous a permis de bien résumer la richesse des lieux : « Vous trouvez ici un équilibre entre le ski de débutant, le ski intermédiaire et le ski expert. Vous trouvez aussi des sous-bois agréables et des pentes qui ont des dénivelés intéressants. La polyvalence du centre permet à tous de pratiquer le ski de son choix. »
                  

Perfectionnement :


Quoi de mieux, afin de s’améliorer, que de suivre un cours de l’école de glisse du Mont-Garceau (EGMG)! Sous la direction de Jean-Louis et Maritchou, l’école compte plus de 80 moniteurs, certains classés de niveau IV, et tous certifiés par l’Alliance des moniteurs de ski du Canada ou par l’Alliance canadienne des moniteurs de snowboard. On offre des programmes de cours de 9 semaines, les samedis ou les dimanches, ainsi que des forfaits spéciaux durant la période des Fêtes et lors des semaines de relâche scolaire.

Nos enfants ont eu la chance de perfectionner leur style avec Joannie qui a su bien imager son enseignement (position coup de poing, position hockey, etc.). Quant à nous, les parents, Charline nous a fait travailler dans un tunnel imaginaire... Une belle heure de travail et de plaisir.

À table :


La vocation familiale se traduit aussi dans les cuisines. Aux dires de Nadine, la responsable, tout est fait maison. Les spécialités : soupe aux pois et gâteau aux bananes! Et à des prix fort honnêtes, on retrouve les plats préférés des clients tels que les croûtons au jambon, le hamburger spécial et la salade thaïlandaise au poulet.

Section bar au moment de notre dîner


Coup de cœur :


Une découverte inattendue : la boutique de ski et l’atelier d’entretien et de réparation.
Isabelle, membre à Garceau, ne tarit pas d’éloges sur SA boutique de ski. « On y offre un service incroyable, les prix sont très honnêtes et comparables aux grandes surfaces spécialisées en ski, que ce soit pour l’équipement de ski, les vêtements, etc. » Quant à nous, c’est la politique du centre de démo qui nous a vraiment impressionnés : on peut essayer, pour 25 $, n’importe quelle paire de skis démo de la boutique. Les 25 $ sont remboursables si un achat est fait sur place. Enfin, la possibilité d’essayer avant de confirmer un choix!

Pour ce qui est de l’atelier, Pierre, un de nos amis dont le fils fait de la compétition, n’hésite pas à faire le trajet jusqu’ à Garceau uniquement pour l’affûtage et l’entretien de ses skis. Il me confirme que plusieurs compétiteurs l’imitent à cause de la qualité et de la précision du travail qu’on effectue sur les skis.

50 ans, ça se fête :


En 1964, le Mont-Garceau voit le jour : aménagement des premières pistes, installation d’une arbalète (t-bar) et construction du chalet. Si je compte bien, 2014 fête le 50e anniversaire de la station. De quoi donner un nouveau visage à cette magnifique montagne, quelques opérations de rajeunissement ont été réalisées :
- nouveau logo;

- rénovation de la cafétéria du 2e étage dans un décor rustique de pierre et de bois de grange;

- trois nouveaux sous-bois, dont un pour les jeunes aventuriers, « la Forêt des Lutins » où, semble-t-il,
  70 lutins auraient élu domicile;

- nouveau parc à neige comptant 12 modules (2 sauts et 10 rails);



- nouvelle piste de randonnée alpine, accessible en raquettes, skis de fond et skis de haute route.


Un trésor caché :


Durant notre parcours à la découverte du Mont-Garceau, nous avons rencontré des employés, des associés, des membres, des patrouilleurs qui sont heureux et fiers de faire partie de la grande famille du Mont-Garceau. Ce que nous avons rapidement remarqué lors de notre visite, c’est la relation que tout ce beau monde entretient avec la direction du centre, en particulier avec Martin Gauthier, le propriétaire de la station. Un commentaire entendu à plusieurs reprises est : « On se sent écoutés et respectés ». De l’extérieur, nous réalisons facilement que tous les employés répondent à cette écoute et à ce respect par leur dynamisme et leur implication. Par exemple, les employés s’occupant de l’entretien des pistes n’ont pas d’horaire de travail fixe : ils s’adaptent à Dame Nature pour livrer des conditions de glisse optimales.
Pour la clientèle, c’est pareil. Selon Isabelle, membre à Garceau : « Martin est un homme original, créatif, visionnaire et un excellent homme d’affaires qui recherche ce qui est tendance ».

En terminant, j’apporterais un commentaire de Jean-François et Yves, deux membres à Garceau, qui me demandaient de ne pas trop vanter la station de ski Mont-Garceau pour qu’elle demeure « notre trésor caché... » Désolé Messieurs... mais un plaisir partagé est un plaisir multiplié!

P.S. Lors de notre fin de semaine à Saint-Donat, notre petite famille a été hébergée au gîte Bellevue. Nous tenons à remercier Josée et Pierre, les propriétaires, pour leur accueil chaleureux et le confort de leur gîte : notre séjour fut vraiment agréable!

Coordonnées :
Ski Mont-Garceau
190, chemin du Lac Blanc
Saint-Donat, QC   J0T 2C0
Téléphone sans frais: 1 800 427-2328
Téléphone: 819 424-2784
Télécopieur: 819 424-3931
Courriel: ski@skigarceau.com
Site Web : http://www.skigarceau.com
Par Raymond Brossard, blogueur 

Prochain article

Invitation à jouer dehors dans Les Moulins

Par Christine Bertrand

J’adore aller marcher, hiver comme été, sur les sentiers de l’Île-des-Moulins et dans les rues du Vieux-Terrebonne.J’y suis allée, dimanche dernier, et c’était très agréable de regarder évoluer les patineurs sur l’écluse et de marcher sur les...