Cabaret 67 : aucune raison de refuser, vous devez y aller!

11 juillet 2017

1967, la Révolution tranquille, l'effervescence du Québec à l'étranger, vous n'y êtes pas étranger. Maintenant, 50 ans plus tard, ça vous dit de revivre ces moments marquants en un spectacle théâtrale et humoristique peu cher? Croyez-moi, ça vaut la peine et, en plus, ce n'est pas à Montréal, c'est chez nous, dans Lanaudière.

Ne me demandez pas pourquoi, mais pour moi, l’Expo 67 c’est un élément de fascination. Bien que je sois un millénial et que personne dans mon entourage n’ait visité l’Expo 67, j’ai toujours été attiré à en savoir plus sur cet événement si révolutionnaire.

Ainsi donc, en cette année de célébration du 50e anniversaire de l’exposition universelle de 1967, lorsque qu’il m’a été offert d’aller voir un spectacle sur ce thème et en formule cabaret dans Lanaudière, je n’ai aucunement hésiter à m’y présenter et quelle magnifique surprise ce fût pour moi!

« Un jour, un jour, quand tu viendras, pour toi nous retiendrons le temps qui passe »

L’Expo 67, cette année, on en entend parler partout. C’est presque comme si elle avait lieu actuellement. Montréal la met de l’avant avec toutes ses fabuleuses expositions et animations dans les rues (Mode Expo 67 au Musée McCord, Expo 67 Rêver le monde au Musée Stewart, Écho 67 à la Biosphère, etc).

 

Photo : Exposition Mode Expo 67 au Musée McCord

 

En tant que passionné, je suis allé chercher mon passeport Expo 67 – 50 ans et j’ai débuté la visite de tous les attraits reliés à l’histoire de l’Expo depuis déjà plusieurs semaines.

Quand je me suis procuré mon billet pour Cabaret 67, un spectacle d’une durée d’environ 3 h, incluant un entracte, animée par un excellent humoriste, imitateur et chanteur, Alain Dumas, au Centre d’art Diane-Dufresne de Repentigny, il m’est venu à l’esprit que cette pièce serait pour moi qu’une façon d’enrichir mes connaissances sur le sujet.

 

Crédit-photo :  Centre d'art Diane-Dufresne

C’est bien plus que cela qu'il m’a été donné. 

Ce spectacle, produit par Janick V. Dufour, reconnue entre autres pour la revue musicale Blue Suede Show et le grand spectacle des fêtes du 300e anniversaire de la ville de L’Assomption, se veut une rétrospective humoristique et musicale sur cet événement à reconnaissance internationale.

Dès notre arrivée dans l’entrée du centre d’art, on enclenche un processus de recul dans le temps. Les créations vestimentaires et les œuvres visuelles du designer de mode Jean-Claude Poitras, designer à succès dans les années 90 nous entourent. Petit supplément au billet pour le cabaret, il vous donne l’accès gratuit à l’exposition de l’été Jean-Claude Poitras : Sur le Chemin du Roy, au fil de mes escales.

 

 

Crédit-photo : Ville de Repentigny Oriflamme Jean-Claude Poitras : Sur le Chemin du Roy, au fil de mes escales

 

À 20 h, vous êtes invités à aller prendre place dans le petit espace intime du studio D pour entamer ce voyage vers le passé pas si lointain des Sixties. Le décor : deux télévisions rétro, une lampe sur pied, un siège couvert de tissus aux motifs éclectiques de l’époque et un écran de projection … noir? À droite de tout cela, un piano à queue.

Et voilà, ça commence, Expo 67 reprend vie. On entend une musique nous rappelant l’évènement et des photos de l’époque sont projetées sur le fameux écran.

Le montage visuel se termine sur la photo du visage d’un petit garçon de l’époque.

Alain Dumas a pour mission, dans les prochaines minutes, de nous transporter vers ce temps (67) où « tout était beau ».

 

Crédit-photo : Théâtre Hector-Charland - Animateur de la soirée : Alain Dumas

 

Anecdotes personnelles, numéros comiques et plusieurs autres animations se suivent ainsi pendant 1 h 15, soit jusqu’à l’entracte à saveur rétro.

J’ai une confession à faire : ma mère était présente avec moi ce soir-là. Elle reconnaissait toutes les chansons ou presque et elles lui rappelaient plein de moments et de souvenirs de sa jeunesse. Cabaret 67, c’est un spectacle où il faut aller en compagnie des membres de sa famille peu importe leur âge, car ainsi on peut partager nos mémoires et discuter de notre vécu. Bien que je sois jeune, ces chansons, moi aussi je les connaissais, car elles m’ont toutes déjà été fredonnées.

Au retour de cet interlude musicale, l’animateur nous annonce l’arrivée de la personne la plus attendue de la soirée, la personnalité marquante mise de l’avant ce mardi 4 juillet, Joël Denis.

« Nous on est dans le vent, à chacun son temps »

Étonnant ou pas, le maître de cérémonie tend un micro et un tabouret à l’artiste avec qui il entame une discussion à la façon de Pénélope McQuade. Questions et réponses sur les balbutiements de celui-ci, ses « tops » et ses « flops ».

Comme de raisons, cette portion du spectacle est en constante évolution, car tout dépend toujours de la carrière de l’artiste invité et de ce que celui-ci a accepté de partager au préalable avec le présentateur.

Crédit-photo : Théâtre Hector-Charland Affiche publicitaire pour Cabaret 67

De nombreuses personnalités marquantes des années 60 vont se succéder jusqu’au 16 août prochain. Ne manquez pas votre chance de voir : Patrice Coquereau, Patsy Gallant ou encore Monique Fauteux performer juste pour vous.

« Où est passé tout ce monde qui avait quelque chose à raconter? »

Vous verrez, une réelle magie s’opère à chaque chanson entonnée et à chaque commentaire des invités.

Les adolescents de l’époque retrouvent leur jeunesse. Les vedettes et autres artistes de l’époque se parent d’un regard pétillant et revivent leurs souvenirs heureux.

Jeunes et moins jeunes sont réunis par la musique!

« Un jour, un jour, ne tarde pas »

Cabaret 67 est présenté par le Théâtre Hector-Charland tous les mercredis de l’été du 5 juillet au 16 août 2017 à compter de 20 h dans le studio D du Centre d’art Diane-Dufresne de Repentigny.

En passant, ne ratez pas l’événement de commémoration du passage du général Charles de Gaulle à Repentigny le 23 juillet 2017 au parc Charles-De Gaulle.

Crédit-photo : Ville de Repentigny Charles de Gaulle

« Nos portes sont ouvertes pour ceux qui arriveront »

Ne manquez pas l’opportunité de faire partie des chanceux qui pourront participer à cette activité de grande envergure. Les billets sont accessibles à la billetterie du Théâtre Hector-Charland ainsi que sur le site d’admission.com. Faites vites, certaines dates sont déjà annoncées comme complètes.

«Cabaret 67» du Théâtre Hector-Charland 
Au Centre d’art Diane Dufresne

11, allée de la Création
Repentigny
J6A 0C2


Pour informations auprès du Théâtre Hector-Charland
450 589-9198, poste 5
Programmation de Cabaret 67

Prochain article

Quoi faire à Saint-Donat cet été?

11 juillet 2017

Par : Tourisme Lanaudière

Une foule d'idées pour votre escapade d'été à Saint-Donat, une destination plein air incontournable dans Lanaudière.