Coupe du Monde FIS à Val Saint-Côme : deux Lanaudois dans la course!

Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils sont bourrés de talents et ils représentent fièrement la région de Lanaudière dans l’équipe canadienne en ski de bosses; je parle ici d’Alex-Anne et de Marc-Antoine Gagnon, deux athlètes de Terrebonne qui n’ont pas froid aux yeux!

Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils sont bourrés de talents et ils représentent fièrement la région de Lanaudière dans l’équipe canadienne en ski de bosses; je parle ici d’Alex-Anne et de Marc-Antoine Gagnon, deux athlètes de Terrebonne qui n’ont pas froid aux yeux!

Âgés respectivement de 21 et 25 ans, Alex-Anne et Marc-Antoine ont tous deux chaussé pour la première fois des skis vers l’âge de 2 ans pour ensuite pratiquer cette discipline de façon compétitive vers 8 ou 9 ans. Leur endroit préféré où skier? À Val Saint-Côme, sans aucun doute.

 

Ça tombe bien! Le prochain arrêt de la Coupe du Monde FIS de ski acrobatique a lieu cette fin de semaine, les 21 et 22 janvier, à la Station touristique Val Saint-Côme. J’en ai donc profité pour aller les rencontrer sur place afin de leur poser quelques questions. Voici un bref résumé de notre conversation :

 

Pourquoi avoir choisi les bosses?

Pour Marc-Antoine, c’est surtout, parce qu’il est casse-cou de nature et qu’il aime vivre des émotions fortes. Alex-Anne, de nature beaucoup plus prudente quant à elle, voulait faire comme son frère. Elle trouvait qu’il semblait avoir beaucoup de plaisir à pratiquer le ski acrobatique et s’ennuyait quand il n’était pas là.

 

À quoi ressemble le quotidien d’un membre de l’équipe canadienne?

Le mot d’ordre : entraînement! Ils s’entraînent 11 mois par année. C’est leur métier.

 

En hiver, ils doivent composer avec beaucoup de déplacements pour les compétitions; donc ils s’entraînent souvent, mais pas trop longtemps afin de garder leurs forces. Une journée typique hivernale pour nos deux athlètes ressemble à ceci :

  • Hockey avec les amis en matinée (Marc-Antoine).
  • Réchauffement et musculation en gymnase.
  • 3 ou 4 heures sur les pistes.
  • Récupération en vélo stationnaire.
  • Massothérapie et physiothérapie, au besoin.

Ils sont en congé tout au long du mois d’avril. Cela leur permet de récupérer de l’hiver chargé qu’ils viennent de traverser. Ils en profitent pour voyager, relaxer et se mettre à jour dans les matières scolaires. Eh oui! Le duo réussit à poursuivre ses études en parallèle avec le ski. Marc-Antoine étudie en économie et Alex-Anne prévoit poursuivre en médecine après avoir terminé le Cégep.

 

En été, les skieurs se déplacent là où il y a de la neige (Ouest Canadien, Alpes, etc.). Ils s’entraînent en moyenne 12 heures par jour, et ce, 3 jours sur 4. Pas si reposant, la vie d’athlète!

 

Qu’est-ce qui distingue le ski de bosses des autres sortes de ski?

Évidemment, la descente d’une piste remplie de bosses est le noyau du sport. Les sauts, quant à eux, correspondent à 20 % de la discipline. Toutes les pistes de ski de bosses mesurent 250 mètres de longueur. Selon l’endroit, elles sont plus ou moins escarpées, ce qui vient varier le niveau de difficulté.

 

Pourquoi Val Saint-Côme?

Sans même hésiter, ils répondent que c’est simplement parce que la montagne est belle et qu’elle est l’une des plus agréables à skier au Québec. Pensent-ils toujours la même chose, même après avoir dévalé plusieurs dizaines de pentes partout à travers le monde? OUI!

 

Ils l’aiment bien, car elle n’est pas trop achalandée, parce que les conditions de glisse sont bonnes et parce qu’on y propose des activités diversifiées. Aussi, comme ils habitent la région et qu’ils y skient depuis toujours, Marc-Antoine et Alex-Anne reviennent toujours à Saint-Côme pour la proximité et pour le réseau d’amis qu’ils s’y sont créé. C’est leur deuxième maison, comme ils le disent si bien!

 

En quoi consiste la Coupe du Monde?

C’est en fait un circuit en 11 étapes, partout à travers le monde : Finlande, Lac Placide (États-Unis), Saint-Côme (Canada), Calgary (Canada), Utah (Deer Valley, États-Unis, 2 épreuves), Corée, Japon (2 épreuves) et Chine (2 épreuves). Leur performance à chacune des destinations peut leur rapporter des points s’ils se classent sur le podium.

 

Cette année, les qualifications pour les Jeux Olympiques de l’hiver en Corée sont commencées. C’est leur rendement aux prochaines compétitions qui décidera s’ils se qualifient ou pas. Les prochaines semaines seront donc cruciales pour le frère et la sœur.

 

Une année sur deux, s’ajoute à cela le Championnat du Monde. Cette année, ce dernier aura lieu en Espagne. Parmi l’équipe nationale, 2 hommes et 2 femmes seront sélectionnés pour représenter le Canada en fonction de leurs performances aux précédentes épreuves.

 

L’un des arrêts qu’ils attendent avec le plus d’impatience en 2017 est celui en Corée. Les athlètes pourront s’exercer sur la piste même des prochains Jeux Olympiques. Jusqu’à maintenant, c’est de bon augure, car Marc-Antoine et Alex-Anne se suivent partout. Ils se qualifient partout où ils passent depuis deux ans.

 

Quelques moments de gloire

  • Marc-Antoine s’est classé 4e aux Jeux Olympiques de Sotchi en 2014.
  • Au Championnat du Monde de ski acrobatique en Autriche, en 2015, Marc-Antoine a raflé le podium chez les hommes avec deux autres Québécois.
  • Marc-Antoine et Alex-Anne sont tous deux montés sur le podium lors des Championnats canadiens de ski acrobatique de bosses, en 2015. Un de leurs plus beaux souvenirs à ce jour!

 

Pour les voir en action

Rendez-vous cette fin de semaine à la Station touristique Val Saint-Côme pour voir nos jeunes skieurs à l’œuvre. La compétition a lieu le samedi 21 janvier, tandis que la journée du 22 janvier se veut une journée familiale où il est possible de rencontrer les athlètes et même, faire quelques descentes en leur compagnie!

Souhaitons-leur de belles performances pour les compétitions à venir.

 

Coupe du monde FIS de ski acrobatique à Val Saint-Côme

Les 21 et 22 janvier 2017
501, chemin Val Saint-Côme, Saint-Côme, QC J0K 2B0
450 883-0701

info@valsaintcome.com

Site Web 
Événement Facebook 

Suivre Marc-Antoine : http://www.marcantoinegagnon.com/

Suivre Alex-Anne : https://www.facebook.com/alexanne.gagnon?fref=ts

  

Prochain article

Tourisme d'hiver à Mandeville

Par Anabelle Fréchette

Ancrée au cœur de la forêt lanaudoise, la petite municipalité de Mandeville est une destination idéale pour les amateurs de plein air. Faite de lacs et de rivières, la nature représente son principal attrait. En hiver, vous y conjuguerez sports et détente. Suivez-moi pour découvrir ce petit paradis qui gagne à être connu.