Ce qu’il ne faut pas manquer cette année au Festival acadien de la Nouvelle-Acadie

29 juillet 2018

Le Festival acadien de la Nouvelle-Acadie revient cette année pour une 18e édition. Du 10 au 15 août 2018, les municipalités de Saint-Alexis, Saint-Jacques, Saint-Liguori et Sainte-Marie-Salomé s’animeront au rythme du Tintamarre acadien pour cinq jours de festivités.

C’est l’occasion pour les Acadiens de la région d’affirmer la présence acadienne en rappelant leur histoire et en mettant de l’avant leur culture qui est toujours bien vivante. La programmation du Festival acadien de la Nouvelle-Acadie cette année promet d’être intéressante. Messe acadienne, rallye d’observation, inauguration et dévoilement officiel, le tout s’annonce dynamique! Voici les raisons pour lesquelles il est intéressant d’aller voir ce Festival unique au Québec.

1. Pour ses événements historiques et symboliques

Le traditionnel Tintamarre se déroulera le mercredi 15 août à 18 h, au Mémorial acadien situé en plein cœur du village de Saint-Liguori au même moment qu’il résonnera dans les autres communautés acadiennes au pays. Ce son, associé depuis longtemps à la culture acadienne, rappelle les racines des quatre villages qui forment la Nouvelle-Acadie et permet de réaffirmer leur présence sur le territoire de Lanaudière. Cette parade est un moment unique à vivre annuellement et sera suivie d’un souper traditionnel de guédilles de homards et hot-dogs.

Il sera également possible de se rendre à Bécancour pour une visite historique de la Société acadienne de Port-Royal, où une visite du centre d’interprétation sera proposée. Il y aura aussi l’inauguration officielle de la Maison de la Nouvelle-Acadie qui aura lieu le 15 août à 11 h à Saint-Jacques. Il s’agit d’un centre d’interprétation où sera présentée l’exposition permanente « La Nouvelle-Acadie, une aventure étonnante ».

2. Pour ses spectacles qui sauront vous plaire

Cette année, deux grands noms ont été annoncés pour le Festival : nuls autres que Zachary Richard et Wilfred Le Bouthillier. Alors que Zachary Richard donnera une représentation à l’église de Saint-Liguori, Wilfred Le Bouthillier occupera la scène de la salle Julie-Pothier du Collège Esther-Blondin. Il est encore possible de se procurer des billets pour ce dernier juste ici. Les Alcoolytes, un groupe de musique traditionnelle de Nouvelle-Acadie, seront également en spectacle le samedi 11 août à 19 h 30 à l’église de Saint-Alexis. Une programmation musicale diversifiée et fièrement acadienne!

3. Pour son salon des auteurs unique

Le Salon des auteurs revient encore cette année le samedi 11 août à Saint-Liguori. Cette fois, on y lancera un livre sur place. En effet, l’auteure France Desmarais, originaire de Saint-Liguori, présentera son livre « Généalogie : le temps de mes ancêtres » qui regroupe l’histoire des nombreuses familles de la Nouvelle-Acadie. Tous les détails sont ici. La jeune auteure de Saint-Alexis, Mariline Laplante, présentera également son premier roman, « Yorks : l’Expédition ». Le thème du salon cette année étant la généalogie, il y aura aussi plusieurs auteurs acadiens ou bien des auteurs qui racontent l’histoire acadienne, présents sur place. La Société de généalogie de Lanaudière sera présente pour l’occasion. Ce sera le moment idéal d’en apprendre davantage sur l’histoire des Acadiens et sur les familles importantes de la Nouvelle-Acadie.

4. Pour sa veillée de contes et d’histoires

Le lundi 13 août, il sera possible d’assister à une Veillée des conteurs à l’église de Sainte-Marie-Salomé. Pour l’occasion, une troupe de comédiens professionnels interpréteront les textes de René Gareau, le tout accompagné de musique traditionnelle acadienne. Les histoires racontées seront mises en scène sur le territoire de la Nouvelle-Acadie. C’est une soirée qui s’annonce drôle et haute en couleur!

 

Prochain article

6 endroits où se régaler à L’Assomption

26 juillet 2018

Par : Marilou M. Robitaille

Ce n’est pas très compliqué, L’Assomption a tout pour plaire! Le boulevard de l’Ange-Gardien regorge de tout ce qu’on a besoin pour s’amuser : un théâtre qui offre une programmation diversifiée, des commerces idéaux pour promouvoir l’achat local, des petits cafés et des restos où on sait qu’on va se régaler.